Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
SWIEDA, Walter “{VASYA” ; “STALYOV}” [SVIRIDA, Vasili, Filippovich]
Né en 1895 dans la province de Minsk – mort en 1971 - Ouvrier charpentier & dessinateur - Russie – Newark (New Jersey) – Philadelphie (Pennsylvanie) – New York
Article mis en ligne le 25 mai 2014
dernière modification le 20 avril 2024

par ps

Né dans un petit village de la province de Minsk, Vasya Swieda - dont le véritable nom était Sviridia - avait dû commencer à travailler dans les champs dès l’âgé de 8 ans tout en allant à l’école locale puis à l’école d’agriculture qu’il dû quitter faute de moyens. Assoiffé de connaissances, il dévorait tous les livres et écrivait souvent les lettres de ses camarades illettrés pour la majorité d’entre eux. Il distribuait également les brochures révolutionnaires imprimées chez son oncle Nikolai qui était le forgeron du village.

A l’été 1914 il émigra aux États-Unis et s’installa à Newark où il fut l’un des fondateurs de l’Union des ouvriers russes et participait au groupe anarchiste Golos truda qui publiait à New Yorkl le journal éponyme (1911-1917). Il professait un anarchisme communiste inspiré surtout par Kropotkine et Tolstoi.

Militant anarchiste communiste sous le nom de Stalyov, il fut arrêté lors des rafles « anti rouges » de Palmer, mais échappa à une expulsion. Il s’installa ensuite à Philadelphie puis à Willow Grove (Pennsylvanie) auprès de l’un de ses meilleurs amis, Chaim Weinberg, un compagnon syndicaliste et organisateur des ouvriers casquettiers et cigariers avec lequel il participa aux camps du groupe Germinal et à la Radical library de Philadelphie.

Passionné par la pédagogie et admirateur de Tolstoï, il fut impliqué dès 1915 dans l’école Ferrer de Stelton et, lorsque une partie de l’école vint s’installer à Philadelphie, charpentier expérimenté, il conseilla et aida plusieurs de ses membres à bâtir leurs maisons. Il restera associé à l’école jusqu’en 1953 et eut pendant de nombreuses années une maison de vacances à la colonie.

A la fin des années 1920 il rencontra l’ancienne compagne du compagnon Morris Greenberg, Wanda (née en 1898 en Uktaine), une bibliothécaire et travailleuse sociale également anarchiste et avec laquelle il allait passer le restant de sa vie.

Puis, dans les années 1930, il alla travailler à New York comme charpentier et où il réalisa notamment la maquette modèle du Metropolitan Museum of art pour lequel il restaura également plusieurs pièces de collection.

En 1960 il fut nommé président du Libertarian book club, poste qu’il occupa jusqu’à son décès en 1971.


Dans la même rubrique

STROHBEIL, Ernst
le 11 mai 2024
par R.D.
SRENGER, Johann
le 28 janvier 2024
par R.D.
STRINNA, Giuseppe
le 13 septembre 2023
par R.D.
SPADONI, Euro
le 11 septembre 2023
par R.D.
SPANNNAGEL, Alfred, Vincent
le 8 juillet 2023
par R.D. ,
Dominique Petit