Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
RIDAO, Francisco
Né à Antas (Almeria) vers 1901 – mort en 1975 - MLE – CNT – Espagne – USA
Article mis en ligne le 15 mai 2014
dernière modification le 7 septembre 2023

par ps

Insoumis au service militaire, Francisco Ridao s’était embarqué pour Cuba d’où, après un bref séjour, il alla s’installer aux États-Unis où il allait militer toute sa vie. En 1926 il souscrivait en faveur des prisonniers politiques dans La revista blanca (Barcelone).

Au début des années 1960 il résidait en Californie à Vacaville et soutenait financièrement de nombreux journaux anarchistes et notamment Tierra y libertad (Mexico) auquel il collaborait. Il collabora également à Nervio (Paris, 1959) et au Combat syndicaliste (années 1960).

Francisco Ridao est décédé en 1975 à Vacaville où il a été incinéré.


Dans la même rubrique

RICHARD, Charles
le 21 avril 2024
par R.D.
RIBALTA ROCA, José « RETANA »
le 21 avril 2024
par R.D.
RIGOLET, Alexandre
le 27 octobre 2023
par R.D.
RIERA, Isidoro
le 27 octobre 2023
par R.D.
RICO GARCIA, Felix
le 27 octobre 2023
par R.D.