logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
SOLER CUADRAT, Antonio
Né vers 1880 à Villanueva y la Geltru (Barcelone) – mort le 10 novembre 1962 - Ouvrier du bâtiment - MLE – CNT – Barcelone (Catalogne) – Sète & Montpellier (Hérault)- Santaigo (Chili)
Article mis en ligne le 9 mars 2014

par ps

Militant anarchiste et végétarien, Antonio Soler Cuadrat avait formé au début des années 1900 avec Rosario Dulcet Marti le premier couple de Villanueva y la Geltru à vivre en union libre. En 1908 il avait été impliqué dans le procès Rull.

Au début des années 1910, après avoir été licencié comme sa compagne et mis sur une liste noire patronale, il s’était établi avec elle à Sabadell où en 1913-1914 il participa aux affrontements avec les partisans de Leroux, à la grève de la construction de 1913 puis à celle des maçons en 1916. Il se serait entre temps exilé en France, avec sa compagne, d’abord à Sète puis à Montpellier avant de revenir en Espagne en 1917.

Au printemps 1917 il avait été envoyé par la CNT catalane à Madrid pour y aider l’UGT à constituer des groupes de choc en vue de la prochaine grève CNT-UGT, mais, n’ayant aucune confiance envers les socialistes, il était descendu du train au cours du voyage.

En 1918 il fut le délégué de Catalogne au Congrès anarchiste national tenu à Barcelone et avait intégré le Comité régional catalan des Groupes anarchistes. Cette même année il fut le délégué des maçons de Sabadell au congrès de Sans de la CNT. Suite à la longue et dure grève en 1919 de La Canadiense, il fut emprisonné près de 11 mois. C’est vers cette époque que le couple Soler Dulcet se sépara. En 1920 il fut déporté au fort de La Mola (Mahon) avec notamment Salvador Segui, Francisco Arin et Marcelino Silva.

En juillet 1922 il fut délégué à la conférence de Blanes. Au milieu des années 1920, il travaillait toujours comme maçon à Sabadell et souscrivait sur les listes de La Revista Blanca en faveur des prisonniers. Délégué de la construction au congrès confédéral de 1931, il fut également le délégué de la FL de Sabadell à l’assemblée plénière de mars 1933., époque à laquelle il s’orienta sur les positions trentistes et organisa les syndicats CNT d’opposition.

Lors du coup d’état franquiste il fut accusé d’avoir participé à l’incendie de divers édifices publics ou religieux.

Antonio Soler Cuadrat parvint à s’exiler au Chili où il continua de militer au noyau de la CNT en exil. Jusqu’à son décès survenu à Santiago du Chili le 10 novembre 1962, il envoya régulièrement de l’argent pour les prisonniers et aussi pour son ancienne compagne Rosario Dulcet.


Dans la même rubrique

0 | 5

SOMON
le 14 mai 2020
par R.D.
SORNETTE, Auguste, Désiré
le 11 novembre 2019
par R.D.
SOEJIMA T.
le 3 juillet 2019
par R.D.
SOKOLOV, Victor
le 23 mars 2019
par R.D.
SOLVERY
le 16 février 2019
par R.D.