logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
CRAVEJA, Louis, Jacques
Né à Biella (Novara) en novembre 1859 - Ouvrier cordonnier - Paris – Marseille (Bouches-du-Rhône)
Article mis en ligne le 3 février 2007
Dernière modification le 9 septembre 2016

par R.D., René Bianco

Militant italien émigré en France, Louis Craveja avait d’abord milité à Paris. En 1888 lors de l’arrestation de Parmeggiani dans son échoppe de la rue de Malte, Craveja s’était battu avec les policiers, ce qui lui valait d’être condamné « pour coups et blessures ».

Il venait ensuite s’installer à Marseille sous un faux nom, utilisant le passeport d’un compagnon résidant à Genève. Il travaillait alors en chambre dans un garni situé 8 rue des Consuls et demeurait 11 rue Fongate. Ses activités dans le milieu italien attiraient l’attetion de la police qui perquisitionnait ses deux domiciles et saisissait une importante quantité de brochures dont l’Indicateur anarchiste qui était un recueil de recettes pour fabriquer des explosifs. Comparaissant le 10 mai 1892 devant le tribunal correctionnel, Craveja demandait Sébastien Faure comme défenseur ; ce dernier étant lui-même incarcéré, le tribunal refusait d’accéder à sa requête et le condamnait à trois mois de prison ferme pour usage d’un faux passeport. A sa sortie de prison, Craveja fut expulsé par arrêté ministériel du 9 août 1892 qui fut suspendu en juillet 1903.

En 1894, sous le nom de Cravela, il figurait sur l’Etat signalétique confidentiel des anarchistes étrangers non expulsés résidant hors de France où sa résidence était alors inconnue.


Dans la même rubrique

0 | 5

CURRI, Alberto
le 15 juillet 2020
par R.D.
CUBLIER, Alexandre, Gabriel
le 15 juillet 2020
par R.D.
CUNADO, Fidela
le 12 janvier 2020
par R.D.
CREAGHE, John “JUAN” ; “El VIEJO” [John, O’DWYER CREAGHE]
le 17 septembre 2019
par R.D.
CRISTINI, Dominique
le 30 juin 2019
par R.D.