logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
PLANES , Louis
Alger
Article mis en ligne le 13 décembre 2015
Dernière modification le 25 avril 2017

par ps

Signalé comme anarchiste, Louis Planés avait été poursuivi, à l’été 1897, avec Camille Simon, Charles Noton et Philippe Adjus, avec lesquels, dans un café à Alger, il avait fait l’apologie de l’assassinat en Espagne de Canovas et en France du président Carnot. Il fut condamné en novembre suivant à 3 mois de prison et 100 francs d’amende pour « apologie de faits qualifiés de crimes ». Les autres inculpés bénéficièrent d’un non lieu.

S’agit il du Louis Planés, demeurant 14 impasse Bilcoq à Paris , qui, début 1902, était signalé comme fréquentant le groupe des Naturiens, membre du groupe des buveurs d’eau et ami de Billot ?