Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site

COUILLEAU, Louis “MARCEL” ; “DERVILLIS” ; “MACKENSY”

Né à Saint-Maurice-sur-Aveyron (Loiret) le 16 novembre 1884 — Représentant de commerce ; courtier en photographie — Paris — Argentine
Article mis en ligne le 30 janvier 2007
dernière modification le 15 juillet 2024

par R.D.

Louis Marcel Couilleau, fils de Louis et de Marie Péron, fut arrêté le 3 août 1908 pour distribution de tracts antimilitaristes émanant de l’Association Internationale Antimilitariste (AIA). Il déclara, le 3 novembre 1909, vouloir publier comme gérant, en remplacement de Maurice Imbard condamné à 1 an de prison pour "injures envers l’armée", le journal hebdomadaire L’anarchie, fondé par Libertad le 13 avril 1905. Le 5 août 1910, il fut condamné à Caen à quinze jours de prison pour rébellion. À titre de gérant de l’anarchie, il fut condamné par défaut le 30 décembre 1910 à un an de prison et à 3 000 f d’amende pour « diffamation et injures envers l’armée », suite à l’article "Lettre du soldat Graby" paru dans le numéro du 9 juin 1910. Il n’était plus gérant du journal, depuis le 22 août 1910.

Cette condamnation fut confirmée sur opposition, par la Cour d’Assises le 29 mai 1912.
Le 20 septembre, il partit sans laisser d’adresse en disant à sa logeuse qu’il allait trvaillé en Belgique.
Inscrit au Carnet B en juin 1912, il en fut rayé en 1922. Réformé, il ne fit donc pas la guerre. Il quitta Paris le 14 octobre 1920 pour Buenos-Aires.


Dans la même rubrique

COURT, Jean Claude « JOSEPH »

le 10 juin 2024
par R.D. ,
Dominique Petit

COULON, Gérard

le 10 juin 2024
par R.D.

CORPAY, Joseph

le 20 mai 2024
par R.D.

COSTA PUJADES, Felix

le 26 avril 2024
par R.D.

CORNELLA CARLOS, Enrique

le 24 avril 2024
par R.D.