Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
ERNEST, Victor, Julien, Charles, Joseph
Né à Bruxelles le 7 mars 1875 – mort le 14 août 1940 - Employé - Bruxelles
Article mis en ligne le 27 mai 2024
dernière modification le 4 juin 2024

par R.D.

Membre des jeunes gardes socialistes et farouchement antimilitariste Victor Ernest avait été signalé au début des années 1890 comme « anarchiste très convaincu » et notamment de s’être tenu « à la tête des bandes tumultueuses » lors des grèves de mars-avril 1893. Le 16 juin 1894 c’est lui qui avait présidé le congrès des Jeunes Gardes tenu à La Hestre. A cette époque il était installé à Saint-Gilles. Il avait été condamné à plusieurs reprises pour « provocation à la désobéissance », pour des discours, la distribution de brochures anarchistes, notamment en 1895 où il écopa de 16 mois de prison. Il fut par la suite membre de la Ligue néo-malthusienne belge, correspondit avec Paul Robin et collabora à Génération consciente (1908-1914) d’Eugène Humbert.

Devenu par la suite député socialiste, Victor Ernest est décédé à Cannes le 14 août 1940.

Œuvres : - Socialisme et malthusianisme (Namur, 1901) ; - La Commune (Bruxelles, 1931)