Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
CORDIER, Léon, Eugène
Né le 24 juin 1859 à Mohon - Ouvrier ajusteur – Revin (Ardennes)
Article mis en ligne le 3 juin 2021
dernière modification le 16 mai 2024

par R.D.

Comme une dizaine de militants locaux, Léon Cordier avait été l’objet le 21 novembre 1893 d’une perquisition à Revin. Ouvrier ajusteur à l’usine Faure il était le fils de Prosper et de Marie Chartier, était marié à Stephanie Baquet et était le père de 5 enfants.
Il avait été sugnalé à Revin au début des années 1890 et aurait été impliqué dans la série d’attentats de 1891 à Revin et Charleville avant de b énéficier d’une relaxe.

Ajusteur à Lavrezy, il figurait en avril 1912 sur une liste d’anarchistes des Ardennes. Il figurait toujours sur les listes en 1923. Toutefois la police précisait qu’il était gravement malade, alité et « n’était plus dangereux ».


Dans la même rubrique

COSTA PUJADES, Felix
le 26 avril 2024
par R.D.
CORNELLA CARLOS, Enrique
le 24 avril 2024
par R.D.
COSTE, Gérard
le 17 mars 2024
par R.D.
COURTY
le 11 février 2024
par R.D.
COTE, Jean
le 2 février 2024
par R.D.