logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
ESNAY
Né vers 1854 - Cordonnier – Paris
Article mis en ligne le 27 juin 2019
Dernière modification le 4 juillet 2019

par R.D.

Le 21 décembre 1883, suite à la parution dans Le cri du peuple d’un manifeste anarchiste appelant les ouvriers sans travail à se réunir le 7 décembre précédant place de la Bourse, et dont il était l’un des 12 signataires, Esnoy avait été arrêté et poursuivi pour « provocation à attroupement non armé, non suivi d’effet » avec une dizaine d’autres compagnons (voir Georges Roussel). Lors du procès il se déclara anarchiste, ne reconnaissant aucune loi et les subissant et revendiqua hautement la responsabilité du manifeste et prêt à recommencer. Esnay fut condamné à 3 mois de prison, tout comme Thibot, Garrouste, Cottin et Lecoeur tandis que Roussel était condamné à 6 mois et 50 francs d’amende.

A l’automne 1884 Esnay avait participé à la fondation du journal Terre et Liberté d’Antoine Rieffel auquel il collabora.


Dans la même rubrique

0 | 5

EYCHENNE, Joseph
le 31 mai 2020
par R.D.
ESTRADA GIMENO, Juan
le 3 avril 2020
par R.D.
ESCARTIN CORONAS, Isidoro
le 3 avril 2020
par R.D.
EVERTZ, Henri
le 6 décembre 2019
par R.D. ,
Michel Cordillot
ESCOUBET, Gérard
le 2 mars 2019
par R.D.