logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
MOULINE (ou MOULINES) (fils)
Genève – Alger ( ?)
Article mis en ligne le 13 mai 2017
Dernière modification le 5 mars 2018

par R.D.

En 1890 Mouliné (ou Moulines) fils, avait souscrit pour la publication du journal Le Tocsin (Alger). En 1891 il était à Genève d’où il correspondait avec Léonce Cotinaud en Algérie.

Il s’agit sans doute du Mouline qui, fiché comme « anarchiste très dangereux », avait adressé, le 25 mai 1888, une lettre de menaces au Procureur d’Alger, et qui en 1890 était l’un des animateurs du groupe du quartier de Mustapha (Alger) où il demeurait 42 rue Constantine et où il était plus particulièrement chargé de la bibliothèque du groupe. En 1893 la police signalait qu’il avait quitté Alger pour une destination inconnue.

Il pourrait aussi y avoir identité avec Moulines (fils) signalé au début des années 1880 comme secrétaire du groupe révolutionnaire de Rivesaltes où il demeurait 2 rue Saint Just (AD Rhône 4M307).

Au printemps 1882, deux sœurs Moulines étaient membres à Lyon du groupe de femmes Louise Michel adhérent à la Fédération révolutionnaire de l’est.


Dans la même rubrique

0 | 5

MOTTET, Claude
le 21 septembre 2019
par R.D.
MOTTA, Adamastore
le 9 août 2019
par R.D.
MOURIER, Xavier, François
le 2 août 2018
par R.D.
MOUGIN, Jean
le 18 octobre 2016
par R.D.
MOUSSAULT, Alphonse, Louis
le 17 mai 2016
par ps