Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site

CARUSO, Eghilberto

Né le 22 octobre 1898 à Civitavecchia — mort le 9 février 1961 — Docker — Civitavecchia
Article mis en ligne le 18 juillet 2012
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

Eghilberto Caruso s’était formé politiquement au cercle libertaire Pietro Gori à Civitavecchia. Comme une majorité des anarchistes de la ville, il travaillait comme docker sur le port.

En juillet 1918 il fut arrêté pour ne pas avoir répondu au recensement militaire. Dans l’immédiate après guerre il participa à toutes les manifestations puis devint membre de l’un des groupes d’Arditi del popolo de la ville avec lequel il participait aux affrontements avec les groupes fascistes. Le 31 mait1921, suite à une dénonciation, il était condamné à 75 jours d’emprisonnement pour « détention d’armes ».

Soumis à surveillance par le régime fasciste, il fut l’objet d’une perquisition en juillet 1926 au cours de laquelle la police découvrit plusieurs exemplaires de la revue Pensiero e volontà et la brochure L’intermezzo dei senza patria. L’année suivante il était condamné à 4 ans de confinat sous l’accusation d’avoir aidé à l’expatriation clandestine de compagnons. Le 11 novembre 1927 il arrivait à Lipari dont il fut finalement libéré le 22 décembre suite à une mesure de grâce.

Rentré à Civitavecchai il y resta fidèle à ses idéaux libertaires et resta sous la surveillance de la police qui en août 1936 signala sa présence dans un café où, avec d’autres, il commentait les évènements d’Espagne. Il resta sous surveillance jusqu’à la chute du régime fasciste.

Eghilberto Catiso, qui était marié à Elena Fiorentini et père de quatre enfants, est décédé à Civitavecchia le 9 février 1961.


Dans la même rubrique

CARRE, François

le 7 juin 2024
par R.D.

CARRE, Emile

le 7 juin 2024
par R.D.

CASTANEDA MATEO, Gregorio

le 12 avril 2024
par R.D.

CASIN TOIMIL, Pedro

le 12 avril 2024
par R.D.

CASAFONT BADIA, Armengol

le 12 avril 2024
par R.D.