logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BERTANI, Orsini
Né à Florence (ou à Cavriago ?) le 26 juillet 1869 - mort le 16 mars 1939 - Italie – France - Argentine - Montevideo
Article mis en ligne le 11 août 2011
Dernière modification le 10 septembre 2019

par R.D.
Orsini Bertani

Fiché comme anarchiste en mars 1894, Orsini Bertani figurait sur une liste d’anarchistes établie par la police des chemins de fer français en vue de surveiller les déplacements de ces militants. En août 1894 il avait été impliqué dans le procès dit des trente (voir Sébastien Faure) à l’issu duquel tous les accusés avaient été acquittés à l’exception de 3 illégalistes dont lui même. Via le Luxembourg, Bruxelles et Anvers Il s’était alors réfugié en Grande Bretagne avec sa compagne la veuve Milanaccio.

Orsino Bertani qui émigra en octobre 1894 en Argentine où il fut l’un des rédacteur du journal El Perseguido (Buenos Aires, 102 numéros du 18 mai 1890 au 31 janvier 1897) avec lequel il rompit en 1896 et intégra la rédaction de l’organe communiste anarchiste La Revolucion social (Buenos Aires, 19 numéros du 8 janvier 1896 au 8 avril 1897) dirigé par Manuel Reguera . Il collabora également à Nuova Civilta (Buenos Aires, 1901-1902) Marié à Anita Lagourdette, il collabora au Cercle libertaire d’études sociales jusqu’en 1902 où il fut expulsé. Il s’installa alors à Montevideo où il allait ouvrir une imprimerie-librairie. Entre 1910 et 1913 il y fut le premier éditeur des œuvres de Rafael Barrett et fut à l’initiative de la revue Pluma (Montevideo)

Orsini Bertani est décédé à Montevideo le 16 mars 1939.


Dans la même rubrique

0 | 5

BERGAMASCO, Giovanni
le 18 janvier 2022
par R.D.
BERNARD, Georges (ou Octave)
le 8 janvier 2022
par R.D.
BETEMPS, François
le 6 septembre 2021
par R.D.
BEZECNY, Frantisek
le 1er août 2021
par R.D.
BEYLE Paul , Jacques, Lucien
le 31 juillet 2021
par R.D.