Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

Né à Grenoble (Isère) le 11 juin 1874 — mort le 17 décembre 1965

CHALOIN, Louis, Antoine

Employé en ganterie — CGT — Grenoble (Isère)
Article mis en ligne le 4 janvier 2007
dernière modification le 23 juillet 2024

par R.D.

Louis Chaloin militait vers 1905-1906 dans les milieux libertaires de Grenoble (Isère) et se consacrait surtout à la propagande antimilitariste ; ami de Sorrel, il prenait une part active à la direction de la Bourse du Travail, dominée par les syndicalistes révolutionnaires. En 1907, il les suivit à la nouvelle Union des syndicats ouvriers de Grenoble et de l’Isère et, en décembre 1909, devint son trésorier, alors même que le secrétariat passait au socialiste Badin ; pendant les années suivantes, il assura la présence de l’élément libertaire dans le mouvement syndical dauphinois au sein d’une direction où les militants de la SFIO avait reconquis la majorité.

Louis Chaloin est mort à Saint-Egrève (Isère), le 17 décembre 1965


Dans la même rubrique

CHAUMELIN, Odilon, Léon, Jean Baptiste

le 21 juin 2024
par R.D. ,
Dominique Petit

CHANTEGRELET

le 16 juin 2024
par R.D.

CHANDERLOT

le 16 juin 2024
par R.D.

CHANDELIER

le 16 juin 2024
par R.D.

CHACON PEÑA

le 19 avril 2024
par R.D.