logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GABBANI, Giuseppe, Aquilino
Né le 31 mai 1902 à Cannobio (Novara) – mort le 13 mai 1973 - Ouvrier – Italie – France – Espagne
Article mis en ligne le 24 mars 2010
Dernière modification le 26 janvier 2019

par Gianpaolo Giordana, R.D.

Fils de Luigi et de Maria Bianchi, Giuseppe Gabbani s’était à plusieurs reprises expatrier clandestinement à partir de 1920. Il s’installa définitivement en France en 1930 et résida essentiellement dans le sud-ouest. Il fut arrêté en 1934 pour activités subversives et condamné par le tribunal de Toulouse à deux ans de prison et cinq ans d’interdiction de séjour. Fin juillet 1936 il partait comme volontaire en Espagne et s’enrôlait dans la section italienne de la Colonne Ascaso. Il fut grièvement brûlé sur le front de Huesca, le 1er septembre, dans l’incendie du camion blindé où décédèrent plusieurs autres camarades dont Barberis José Gomez et Amadeo Gianotti de Turin. Après sa sortie de l’hôpital, il rejoignit la 12ème Brigade internationale Garibaldi et fut une nouvelle fois blessé lors d’un combat.
Passé en France lors de la retirada de février 1939, il fut interné au camp d’Argelès où il appartint au groupe Liberta o Morte. Il fut ensuite interné à Gurs dont il parvint à s’évader.

Après la libération il rentra en Italie et s’installa à Novara où il est décédé le 13 mai 1973.


Dans la même rubrique

0 | 5

GAFFE, Blanche
le 1er décembre 2019
par R.D. ,
Michel Cordillot
GALAU (ou GALLAU), Louis [fils]
le 21 novembre 2019
par R.D.
GAGNEUX, Charles, Eugène « TETE DE LOUP »
le 6 novembre 2019
par R.D.
GAILLARD, Abel
le 6 novembre 2019
par R.D.
GALLI, Raymond
le 18 août 2019
par R.D.