Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BERMONT, Maurice, Eugène, Louis

Né le 23 juillet 1918 à Paris — Electricien ; employé des chemins de fer — UA — La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine) — Paris
Article mis en ligne le 22 novembre 2006
dernière modification le 23 juillet 2024

par R.D.

Maurice Bermont, qui demeurait 183 boulevard Murat (16e arr.) fut, à partir de septembre 1936 le responsable du secteur sud ouest de la Fédération parisienne de la Jeunesse anarchiste communiste (JAC). Auparavant il demeurait à La Garenne-Colombes, rue de l’Aigle.
Il fut, à partir de juillet 1939 et pour quelques numéros avant la déclaration de guerre, le gérant du Libertaire où il avait remplacé Raimondin poursuivi pour “provocation de militaires à la désobéissance” à la suite d’un article paru dans le numéro du 25 mai 1939.


Dans la même rubrique

BERNARDI, Marcello

le 19 juin 2024
par R.D.

BETTO, Mario « SPARTACO »

le 21 février 2024
par R.D.

BERGER, Pierre

le 2 février 2024
par R.D.

BERTRAM, Franz

le 28 janvier 2024
par R.D.

BERROCAL MARTIN, Juliana

le 10 janvier 2024
par R.D.