logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Meilhan (Landes) le 25 décembre 1858
JOIE, Jean « NOËL »
Employé du gaz ; représentant de commerce - Marseille (Bouches-du-Rhône) – Bordeaux ( ?)
Article mis en ligne le 12 janvier 2008

par R.D., René Bianco
Jean Joie "Noël"

Marié et père d’un enfant, Jean Joie dit Noël s’était fixé vers 1890 à Marseille où ol logeait dans un garni, 45 cours Belsunce. Il travailla pendant trois ans à la Compagnie du gaz dont il fut renvoyé à cause de ses opinions anarchistes. Selon la police il « donnait sur la voie publique des séances de la photographie Edisson ». C’était un militant très actif qui fréquentait assidîment les réunions et recevait chez lui correspondance et journaux révolutionnaires. Il prit une part très importante dans l’organisation des tournées de conférences de Sébastien Faure. Un rapport de la Sureté d’avril 1894 le qualifiait ainsi : « …ne craint pas en société de manifester ses opinions et possède une grande influence parmi les anarchistes qui le comptent parmi les militants convaincus. On le dit intelligent ». Il fut également le gérant du n°6 et dernier du journal L’œuvre Sociale (Marseille, 6 numéros de février au 30 juin 1895) où il avait remplacé Léon Parsons.
On perd sa trace en 1901 où la police le suppose installé à Bordeaux (Gironde).


Dans la même rubrique