Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

ANDREWS, John Arthur

Né à Bendigo (Victoria) le 27 octobre 1865 — mort le 26 juillet 1903 — Victoria (Australie)
Article mis en ligne le 7 août 2007
dernière modification le 22 juillet 2024

par R.D.

John Arthur Andrews a été condamné en 1894 à plusieurs peines de prison (deux fois à 30 jours) ainsi qu’à la confiscation de ses biens — 3000 brochures en cours de publication, une collection de La Révolte, des manuscrits inédits — et de sa presse par le gouvernement de Nouvelle Galle du sud. En 1895 il était de retour à Carlton (état de Victoria) où avec H. E. Bach il publiait le journal The Reason (n°1, 1er janvier 1896). Il demeurait alors 4 Rule St Richmond. Il collaborait également aux journaux français Les Temps nouveaux de Jean Grave et Le Père Peinard de Pouget. En 1896 il donnait des conférences notamment à la Free Discussion Society de Melbourne.

J. A. Andrews est décédé à Melbourne le 26 juillet 1903.


Dans la même rubrique

AUGUSTO, Diamantino

le 24 juin 2024
par R.D.

AUDO

le 24 juin 2024
par R.D.

AUBRY, Marie « ANDREE » [née LATINAUD]

le 24 juin 2024
par R.D.

AUBRECHT, Vilem

le 24 juin 2024
par R.D.

ASPEL CASADEMONT, Bartolome

le 24 juin 2024
par R.D.