logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
CAPORALETTI, Teresa
Née en Argentine - morte en 1947 - Buenos Aires
Article mis en ligne le 26 août 2021

par R.D.

C’et le 1er mai 1904 à Buenos Aires que Teresa Capoletti avait connu sin baptême du feu : lors de la grande manifestation interdite par le gouvernement et appelée en mémoire des compagnons de Chicago et pour la journée de travail de 8 heures par le mouvement anarchiste et le parti socialiste, la police avait tué le jeune ouvrier coiffeur Juan Ocampo, âgé de 18 ans. Teresa Capolaretti, Virginia Bolten, Maria Reyes et d’autres femmes avaient alors mis le cadavre sur une échelle de maçon et l’avaient amené jusqu’au local de la FORA.

Avec Virginia Bolten, Juana Rouco y María Collazo, elle fut la co-fondatrice du Centro Femenino anarquista qui commença à fonctionner en 1906 dans le quartier de Barracas au local du syndicat des conducteurs de charettes. Avec son compagnon Pascual elle participait avec leurs enfants à de nombreux meetings.

Elle est décédée à Buenos Aires en 1947.


Dans la même rubrique

0 | 5

CARPI SEBASTIA, Manuel, Carlos
le 26 août 2021
par R.D.
CARPENTIER, Yvonne
le 26 août 2021
par R.D.
CARON, Eugène
le 26 août 2021
par R.D.
CARLIER, Walther, Louis, Jules
le 26 août 2021
par R.D.
CARLIER, Camille, Norbert, Auguste
le 26 août 2021
par R.D.