Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site

EMMA, Rocco

Né le 10 octobre 1878 à Scordia (Sicile) — mort le 25 septembre 1933 — Cordonnier –AIA — Italie — Nice (Alpes-Maritimes) — Paris — Genève
Article mis en ligne le 17 février 2020
dernière modification le 12 juillet 2024

par Gianpiero Bottinelli, R.D.

C’et en 1899 pendant son service militaire où il avait été emprisonné pour « insubordination » et condamné à 1 an de prison que Rocco Emma avait mûri ses conceptions anarchistes.

Au début de années 1900 il avait émigré en France, d’abord à Nice pis à Paris où il fut membre de l’Association internationale antimilitariste (AIA). Puis il avait gagné la Suisse où en 1904 il militait au groupe Germinal de Genève avec notamment Abele Bonini.

Il collaborait — avec notamment Henri-Louis Truan, C. Berruti, C. Colombo, J. Rodoz, A. Gaito, A. Calvino, M. Graglia, G. Zanotti, J. Gay, Louis Tarrale, Calame, Antonio Curri — à L’Azione anarchica — L’Action anarchiste (4 numéros du 14 avril au 26 juillet 1906) qui, en opposition au Réveil de Bertoni, défendait des conceptions anti-syndicalistes. En 1908 il publiait ses mémoires de prison.

Dans l’immédiate après guerre, il était de retour à Turin où il participait activement au mouvement d’occupation des usines et collaborait au journal sicilien Il Vespro siciliano de Schisschi. Par la suite il s’était de nouveau réfugié en France

Rocco Emma est décédé à Paris (ou aux Lilas) le 25 septembre 1933.


Dans la même rubrique

EDELIN

le 8 mai 2024
par R.D.

ELIAS, Eusebio

le 18 décembre 2022
par R.D.

EREMENKO (ou IEREMENKO)

le 24 juin 2021
par R.D.

ECHEGARAY GALDO, Francisco “Manuel GOMIS” ; “Le GONE

le 27 août 2019
par R.D.

EBERSOLD, Jacques

le 7 décembre 2018
par R.D.