Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site

BALLE, Jules, Prosper

Né le 14 mars 1846 à Gué-d’Hassus (Ardennes) — mort le 07 décembre 1907 — tisserand, Journalier — Belgique — Rocroi (Ardennes)
Article mis en ligne le 27 septembre 2019
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

Père du poète ouvrier Adolphe Balle (voir ce nom) et de Charles Hyacinthe Balle, Jules Balle était de nationalité belge. Il avait été signalé comme anarchiste au début des années 1890 à Hiraumont (Rocroi). Le 3 mai 1893 il avait été condamné à Charleville à 2 jours de prison pour outrage à un commandant de police. Le 20 novembre 1893 lors d’une perquisition à son domicile suite à une dénociation de l’indicateur Henri Cornet, la police y avait trouvé le compagnon belge Morray qui était sous le coup d’une expulsion et Jules Romans soupçonné d’être recherché par la Sûreté générale.
Le 10 janvier 1894, Jules Balle était condamné par le tribunal correctionnel à 16 fr. d’amende (peine suspendue) pour n’avoir pas fait de déclaration imposée aux étrangers par la loi du 8 août 1893. A cette époque il était mlanouvrier à Rocroi.
Jules Balle avait été expulsé de France par arrêté du 2 mars 1894.

Il est décédé le 7 décembre 1907 à Petite-Chapelle (Couvin), Namur, Wallonie (Belgique)