Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
RAJA GARCIA, Salvador
Né à San Celoni – mort en 1967 - CNT – Barcelone (Catalogne) – Blois (Loir et Cher) - Marseille (Bouches-du-Rhône)
Article mis en ligne le 6 octobre 2016
dernière modification le 7 septembre 2023

par R.D.

Salvador Raja Garcia avait commencé à militer très jeune semble-t-il à la CNT. Il s’agit sans doute du Salvador Garcia qui pendant la guerre collaborait au journal El Frente de la Colonne Durruti.

Passé en France lors de la Retirada, il fut l’un des premiers, pendant l’Occupation, à s’intégrer à la Résistance. Arrêté par la Gestapo, il fut incarcéré à Blois, transféré au camp de Compiègne puis déporté avec le compagnon José Paniagua au camp de concentration de Neuengamme où tous deux furent affectés au Kommando de la « cité industrielle » de Wattenstedt-Salzgitter au transport de barres de fer pour la fabrication d’obus. Il y fut durement frappé après s’être assis pendant le travail et fut grièvement blessé au pied. A partir de ce moment il décida de ne plus travailler et pendant un an parvint à se cacher de baraque en baraque en se mêlant aux autres déportés.

A la Libération il fut rapatrié en France et en 1945 était hospitalisé à Marseille pour de gros problèmes de maladies nerveuses dues à la détention. Le compagnon Paniagua lui proposa de venir vivre à la campagne, sans succès. Ultérieurement il abandonna femme et enfant et perdit le contact avec le compagnon Paniagua.

Salvador Raja Garcia décédait en 1967 en région parisienne dans un accident de moto.

Sa compagne, Paule, est décédée le 4 mai 2020.


Dans la même rubrique

RADEV PETKOV, Zeliazko
le 16 février 2024
par R.D.
RACAGNI
le 27 septembre 2023
par R.D.
RAFFANEAU BOJ, Marie Claude
le 13 août 2023
par R.D.
RAMEAU, Louis
le 21 novembre 2022
par R.D.
RAKHMANKILOVA, Soulia
le 25 janvier 2022
par R.D.