Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

CHAUCESSE, Lucien

Peintre — UA — CGTU — Alger
Article mis en ligne le 7 juillet 2016
dernière modification le 15 juillet 2024

par ps

Lucien Chaucesse fut militant anarcho-syndicaliste en Algérie dans les années 20 et secrétaire du syndicat des peintres d’Alger (CGTU puis autonomie). Il fut condamné à 50 francs d’amende à la fin de l’année 1923 pour blessures et outrages à agent. En août 1923 il avait été arrêté lors des grèves des ouvriers du tabac.

Le 28 octobre 1923, il participa au nom de l’Union Anarchiste (UA) et du Groupe Libertaire d’Alger à un meeting du Comité Général pour l’Amnistie composé des organisations suivantes : UA, SFIC, SFIO, CGT, CGTU, LDH et USTICA. En 1925 il fut nommé secrétaire du Syndicat unique du bâtiment d’Alger.

Il écrivit sous le pseudonyme de Essecuahc ou L. Chauces, plusieurs articles dans Le Flambeau (Alger, 1923-1926) qui condamnaient le parlementarisme, le bulletin de vote “moyen pour les politiciens d’induire le peuple en erreur” et les socialistes parlementaires qualifiés de “caméléons de la Politique” et “guignols des forces électorales”.

A l’automne 1926 il était le secrétaire du syndicat autonome des ouvriers peintres qui, après huit jours de grève, avait obtenu un réajustement de salaire.


Dans la même rubrique

CHAUMELIN, Odilon, Léon, Jean Baptiste

le 21 juin 2024
par R.D. ,
Dominique Petit

CHANTEGRELET

le 16 juin 2024
par R.D.

CHANDERLOT

le 16 juin 2024
par R.D.

CHANDELIER

le 16 juin 2024
par R.D.

CHACON PEÑA

le 19 avril 2024
par R.D.