logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
DOUTRE, Léon
Né à Marseille en 1877 - Cordonnier - Marseille (Bouches-du-Rhône)
Article mis en ligne le 12 mars 2007
Dernière modification le 17 mars 2016

par R.D., René Bianco

Léon Doutre avait été inscrit dès l’âge de 18 ans à l’Etat 1 des anarchistes sans doute après la perquisition dont il avait été l’objet à Avignon le 18 mai 1894 et où la police avait saisi divers écrits anarchistes. Il demeura ensuiteà Marseille, 47 rue du Petit Saint Jean et la police signala sa présence aux conférences de Sébastien Faure en septembre et octobre 1895. Le 6 juillet 1897 1897, pour "cris séditieux", il avait été condamné à 3 mois de prison avec notamment Tuffier (1 mois), Chaumel ( 2 mois) et Aguillon (20 jours) ; il avait été arrêté avec ces derniers le soir du 19 juin, alors qu’avec une quarantaine de jeunes gens il chantait La Carmagnole et criait Vive l’Anarchie ! devant le bar la Côte d’Or, rue des Récolettes, puis avait insulté les gardiens de la paix qui étaient intervenus, tandis qu’un coup de feu avait été tiré et avait légèrement blessé un agent. Le 28 août 1898 il présidait la conférence de Louis Gros sur « L’affaire Dreyfus et l’évolution sociale ».

En décembre 1912 il figurait toujours sur une liste d’anarchistes soumis à surveillance ; le rapport indiquait seulement « 35 ans, cordonnier, 16 boulevard Boisson, inscrit à l’Etat 1" .


Dans la même rubrique