Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site

DUVAL, Gabriel

Né vers 1911-1912 au Plessis-Trévise (Seine-et-Oise) — mort le 25 mai 1962 — Instituteur ; correcteur — Echarcon par Mennecy (Essonne)
Article mis en ligne le 12 août 2013
dernière modification le 12 juillet 2024

par ps

Pacifiste et espérantiste, Gabriel Duval avait renvoyé ses papiers militaires. L’administration de l’Éducation nationale mit alors fin à ses fonctions d’instituteur. Soutenu par le syndicat CGT des correcteurs il devint alors correcteur dans une imprimerie, avant d’être, un an plus tard, réintégré dans ses fonctions. Il publia le journal La Volonté populaire- La popola Volo (Echarcon, au moins 25 numéros, mai 1956-décembre 1960) dont il était le fondateur et aurait aidé à une réédition du Fusillé de Blanche Maupas dont il avait reproduit le texte dans un numéro spécial daté du 4e trimestre 1958. Pendant la guerre d’Algérie il fut l’un des diffuseurs du livre interdit La gangrène dénonçant la torture.

Gabriel Duval est décédé le 25 mai 1962.


Dans la même rubrique

DURRUTI DIAZ

le 3 mai 2024
par R.D.

DUVERNET, Georges

le 24 avril 2024
par R.D.

DUMAS, Valentin

le 22 avril 2024
par R.D.

DUQUE SUERTAGARAY

le 15 avril 2024
par R.D.

DURBECK, Charles, Ernest

le 31 mars 2024
par R.D. ,
Dominique Petit