Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

DUMORTIER, Hippolyte

Né le 7 février 1856 à Lyon — Mécanicien — Lyon (Rhône)
Article mis en ligne le 26 mars 2013
dernière modification le 23 juillet 2024

par ps

Hippolyte Dumortier avait été le délégué des mécaniciens de Lyon au 5eem congrès de la Fédération nationale des syndicats tenue à Marseille du 19 au 23 septembre 1893. Il y avait pris la parole en faveur de la grève générale et contre la participation à des élections.

Dumortier était membre, avec Lombard, Alphonse Camberousse, Philippe Sanlaville et Polo, de la commission de contrôle de la rédaction de l’hebdomadaire communiste anarchiste régional L’Insurgé (Lyon, 12 août au 18 novembre 1893). Cette commission était chargé de lire la copie et d’enlever tout ce qui était susceptible « d’entraîner des poursuites ».

Il fut à plusieurs reprises perquisitionné notamment le 20 novembre 1893 à la suite des attentats commis à Lyon, le 2 janvier 1894 où furent saisies de nombreuses brochures et journaux, le 20 févier, le 1er avril et le 9 août suivant.

Le 29 août 1895 il fut assesseur lors de la réunion tenue par Sébastien Faure à la Salle Laroche et à laquelle avaient assisté près de 1200 personnes.

Considéré comme un “orateur violent”, il était inscrit sur les listes d’anarchistes qualifiés de “particulièrement dangereux” à surveiller et figurait à l’état vert n°2 des anarchistes disparus et/ou nomades.


Dans la même rubrique

DURRUTI DIAZ

le 3 mai 2024
par R.D.

DUVERNET, Georges

le 24 avril 2024
par R.D.

DUMAS, Valentin

le 22 avril 2024
par R.D.

DUQUE SUERTAGARAY

le 15 avril 2024
par R.D.

DURBECK, Charles, Ernest

le 31 mars 2024
par R.D. ,
Dominique Petit