Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BUFFAT, Adrien

né le 4 juin 1908 à Jongny-sur-Vevey (Suisse)- mort le 14 janvier 1997 — Menuisier — Suisse
Article mis en ligne le 18 janvier 2013
dernière modification le 12 juillet 2024

par Gianpiero Bottinelli, ps

.

De parents vignerons, Adrien Buffat avait son apprentissage de menuisier et avait adhèré au syndicat FOBB (Fédération des ouvriers du bâtiment et du bois) à Lausanne en 1928. Il rencontra Lucien Tronchet à Genève lors de la grève générale du bois et du bâtiment, et commença à écrire dans le Réveil.

Secrétaire syndical dans le canton de Vaud depuis 1935, il organisa une quinzaine de grèves en quinze ans, ce qui lui valut cinq périodes de prison, de deux à douze jours.

En octobre 1936, il se rendit en Espagne avec son collègue Octave Heger (secrétaire de l’Association romande antimilitariste, qui avait écrit dans le Réveil et dans La Patrie humaine avant de militer au parti socialiste), avec lequel il animait le groupe Adelante fondé par L. Tronchet pour le soutien aux combattants espagnols.

En mai 1939, il fut exclu du comité du syndicat pour anarchisme. Il fera le choix de renouer avec le syndicat, dont il sera permanent jusqu’à sa retraite.

Adrien Buffat est décédé à Lausanne le 14 janvier 1997.


Dans la même rubrique

BURGEVIN, Joseph

le 12 mai 2024
par R.D.

BUTTY (ou BUTY), Jean-Baptiste

le 3 avril 2024
par R.D.

BUESO BOIRA, Bonifacio

le 29 mars 2024
par R.D.

BUENO DIESTE, José Maria

le 29 mars 2024
par R.D.

BUENO, Angel

le 11 mars 2024
par R.D.