Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BARRIOS, Francisco

Né à Jerez de la Frontera (Andalousie) — Paysan — CNT — Espagne — France — Grande-Bretagne
Article mis en ligne le 29 juillet 2012
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

Après le débarquement allié de juin 1944, Francisco Barrios fut, comme un certain nombre d’antifascistes espagnols réfugiés en France, arrêté par les troupes alliés. En octobre 1944, avec des prisonniers allemands et italiens, il fut transféré en Grande-Bretagne où il fut interné comme « prisonnier de guerre » au camp de concentration de Kirkham.

A partir de juillet 1945 les organisations antifascistes espagnoles commencèrent ue campagne pour obternir la libération de ces militants et leur éventuel rapatriement en France.


Dans la même rubrique

BARBE, Henri, Auguste

le 21 juillet 2024
par R.D.

BANSARD, Nestor (ou Hector ?)

le 5 avril 2024
par R.D.

BARRACHI, Mathieu, Giovanni [Jean]

le 17 novembre 2023
par R.D.

BARON Jules, Clément

le 17 novembre 2023
par R.D.

BARON Arthur, Joseph

le 15 novembre 2023
par R.D.