Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

COL, Louis

Né le 14 juin 1887 à Saint-Dié (Vosges) — Saint-Dié (Vosges)
Article mis en ligne le 6 février 2012
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

Militant anarchiste, Louis Col fut condamné à un an de prison pour « outrages à supérieur » et « refus d’obéissance » par le Conseil de guerre tenu à Besançon le 26 août 1910. Mobilisé en 1914, il fut réformé pour blessure de guerre, et rentra à Saint-Dié. Les rapports du commissaire spécial de Saint-Dié le signalaient comme « le meneur dangereux » des grèves de juin 1917 dans la région de Saint-Dié. Alors qu’il préparait une manifestation avec drapeaux rouges, il fut arrêté et évacué vers l’intérieur, en vertu de l’état de siège.


Dans la même rubrique

COLL MULET, José

le 17 juillet 2024
par R.D.

COLLADO, Agapito

le 17 juillet 2024
par R.D.

COLLARDO, Santiago, Eusebio, Abdon « JACQUES »

le 17 juillet 2024
par R.D. ,
Thierry Bertrand

COLLICANTONI, Enrico

le 17 juillet 2024
par R.D.

COLVILLE

le 20 mai 2024
par R.D.