Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

ALBOU, Georges

ORA — OCL 2 — Orléans (Loiret)
Article mis en ligne le 21 janvier 2011
dernière modification le 23 juillet 2024

par R.D.

Georges Albou avait été l’un des fondateurs du Cercle Front libertaire d’Orléans, puis du groupe local de l’Organisation révolutionnaire anarchiste (ORA) et du Groupe communiste libertaire (GCL) adhérent à l’OCL.

Il apporta notamment une aide logistique au groupe de métallos de la Fonderie Chesseneau dont l’un des animateurs était Luis Garcia. Ce groupe, lié à l’Organisation révolutionnaire anarchiste (ORA), publia en 1973 deux numéros d’une feuille-tract intitulée La Taupe libertaire Chesseneau : le n°1, du 21 mai 1973, était un tract en trois langues (français, portugais, arabe) intitulé « A bas la circulaire Fontanet, loi esclavagiste » et était signé « Anarchistes communistes libertaires d’Orléans-ACLO”. Le n°2 fut édité en octobre 1973.

Lors d’une grève à la fonderie en mai 1976, un tract de l’ORA intitulé « Les travailleurs de la fonderie Chesseneau en grève dans votre quartier » sera diffusé, ainsi qr’une affiche en novembre 1978 intitulée « Aucun licenciement à la fonderie Chesseneau ».

Vers 1978 Georges Albou s’éloigna de la mouvance libertaire.


Dans la même rubrique

AGNOLETTO, Adamo

le 17 juillet 2024
par R.D.

ALMEIDA, Sebastiao de

le 7 juin 2024
par R.D.

ALAVOINE, Arthur, Alexandre, François

le 24 mai 2024
par R.D.

AFFAIRE, Maxime

le 5 avril 2024
par R.D.

ALLASIA, J. B.

le 19 février 2024
par R.D.