Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
STERNINI, Rolando
Né en Italie vers 1902 – mort fin 1972 ou début 1973 - CNTE - Italie – Espagne – Lyon (Rhône)
Article mis en ligne le 21 août 2010
dernière modification le 27 octobre 2023

par R.D.
Sterniti (allongé torse nu) et Bartolome Flores Cano (accroupi au fond) lors d’une sortie champêtre (années 1950)

Rolando Sternini s’était réfugié en France après la prise de pouvoir par les fascistes. Dès le coup d’État franquiste de juillet 1936, il fut volontaire dans les rangs d’abord de la Colonne Ascaso sur le front de Huesca, puis, après la militarisation dans la 26e Division (Colonne Durruti).

Passé en France lors de la Retirada de l’hiver 1939, il fut interné au camp d’Argelès où il fut partie du regroupement anarchiste Liberta o morte. Pendant l’Occupation il fut réquisitionné à deux reprises par le gouvernement de Vichy ou les Allemands et s’avada à deux reprises, vivant ensuite dans la clandestinité jusqu’à la Libération.

Après la Seconde guerre mondiale, il milita à la CNT en exil de Lyon où il participa aux activités culturelles des compagnons espagnols (réunions, conférences, sorties champêtres, etc.) et où il noua une solide amitié avec Bartolomé Flores Cano et résida plusieurs années avec lui à "la cour des miracles" de Vaise. Il résida par la suite à Fourvière avec sa compagne Vicenta de la Flor.

Rolando Sternini est décédé fin 1972 ou début 1973 dans le quartier de Saint-Irénée-Saint Just de Lyon.


Dans la même rubrique

SRENGER, Johann
le 28 janvier 2024
par R.D.
STRINNA, Giuseppe
le 13 septembre 2023
par R.D.
SPADONI, Euro
le 11 septembre 2023
par R.D.
SPANNNAGEL, Alfred, Vincent
le 8 juillet 2023
par R.D. ,
Dominique Petit
STUYCK, Xavier, Louis “REIVAX”
le 29 mai 2023
par R.D. ,
Dominique Petit