Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

Né à El Ferrol (Galice) en 1897 — mort le 7 février 1982

CABADO, Constante

Boulanger — FORA (Argentine)
Article mis en ligne le 9 décembre 2006
dernière modification le 17 juillet 2024

par R.D.

C’est au début des années 1910 que Constante Cabado avait émigré en Argentine où il avait adhéré au syndicat des ouvriers boulangers de la Fédération Ouvrière Régionale Argentine (FORA). Il participait à de très nombreuses grèves des ouvriers boulangers puis il ouvrait une petite boulangerie.

Il allait être pendant plus de 50 ans un des diffuseurs les plus importants de la presse anarchiste européenne (Estudios, Solidaridad obrera, La Revista Blanca, Redencion, etc) dont il était souvent le correspondant en Argentine. Il était un fidèle soutient du quotidien La Protesta et chaque jour offrait de la pâte et du pain à tous ceux qui y travaillaient. Lors des répressions contre le mouvement anarchiste argentin il avait été plusieurs fois emprisonné et en particulier en 1932 où toutes ses archives avaient été confisquées.

Constante Cabado est mort à Ramos Mejias (Argentine) le 7 février 1952. A la fin de sa vie il soutenait financièrement de nombreuses revues libertaires tant en Espagne qu’en Amérique.


Dans la même rubrique

CAHON, Charles

le 31 décembre 2023
par R.D.

CADENASPONTAQUE, Santiago

le 20 octobre 2023
par R.D.

CAFFERKEY, Finnbar

le 25 juin 2023
par R.D.

CABRERA, Luis

le 14 janvier 2023
par R.D.

CABA, Julian

le 14 décembre 2022
par R.D.