Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
LOUVIGNY, Émile
Né à Sugny (Belgique) le 21 juin 1864 - Marchand de journaux - Charleville (Ardennes) – Bruxelles
Article mis en ligne le 17 mai 2008
dernière modification le 13 septembre 2023

par R.D.

Émigré en France, Émile Louvigny avait adhéré le 3 mai 1890 au cercle socialiste L’Etincelle de Charleville. En 1892 il rejoignait le groupe anarchiste Les Sans Patrie qui à partir d’octobre 1893 se réunissait à son domicile. Il fut l’objet de plusieurs perquisitions les 21 novembre 1893, 1er janvier et 19 février 1894 où la police saisit à son domicile un exemplaire de La revue socialiste d’août 1892, « le petit catéchisme socialiste » et « le testament de l’anarchiste Triclet ». Le 21 novembre 1893, comme huit autres militants de Charleville, il avait été l’objet d’une perquisition. Par arrêté du 2 mars 1894 il fut expulsé de France, arrêté qui fut par la suite suspendu le 24 février 1900.

En septembre 1898, lors d’une perquisition chez le compagnon Joseph Thioulouze (voir ce nom), la police avait saisi plusieurs lettres de Louvigny.

En 1902 il était marchand de journaux, vendait des publications libertares, mais, selon lapoice, tout en restant un anarchiste convaincu, avait cessé de faire de la propagande.

Selon un rapport de la police belge, en 1906 la nouvelle série du journal Jean Misère – la Sentinelle Populaire (Bruxelles, 1 n°, 1er septembre 1906) dont le rédacteur était Maurice Exteens Maurice Marchal et l’éditrice sa mère Claire Marchal, aurait été imprimé dans le sous-sol de la maison de Louvigny. Ce journal, dont un seul numéro a été retrouvé, tentait d’imiter le ton du Père Peinard de Pouget.


Dans la même rubrique

LUNA, Antoinette
le 31 décembre 2023
par R.D.
LUCCHETTI, Conrado
le 30 août 2023
par R.D.
LUCAS, Walther, Gerard
le 19 juillet 2023
par R.D.
LUCAS, Maurice
le 19 juillet 2023
par R.D.
LUSTENBERGER, Louis, Joseph
le 9 juin 2023
par R.D. ,
Dominique Petit