Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BARBA NIETO, Pablo

Né le 15 mai 1910 à Yeste (Albacete) — mort le 20 janvier 1986 — Coiffeur — MLE — CNT — Espagne — Paris
Article mis en ligne le 4 décembre 2007
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

Exilé en France après la guerre civile, Pablo Barba militait en région parisienne et fut longtemps, après la segonde guerre mondiale, l’un des coiffeurs du local de la CNT en exil, 24 rue Sainte Marthe. Bon guitariste, il animait également les réunions et fêtes organisées par l’exil. Devenu quasiment aveugle en 1984, il cessait tout militantisme. Pablo Barba est décédé à l’hôpital Avicenne de Bobigny le 20 janvier 1986 et a été enterré à Bondy.


Dans la même rubrique

BARBE, Henri, Auguste

le 21 juillet 2024
par R.D.

BANSARD, Nestor (ou Hector ?)

le 5 avril 2024
par R.D.

BARRACHI, Mathieu, Giovanni [Jean]

le 17 novembre 2023
par R.D.

BARON Jules, Clément

le 17 novembre 2023
par R.D.

BARON Arthur, Joseph

le 15 novembre 2023
par R.D.