Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BARANDA BALAGUER, Gerardo “Santiago”

Tué le 8 août 1936 — Ouvrier du bâtiment — MLE — CNT — Saragosse (Aragon)
Article mis en ligne le 16 novembre 2007
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

Gerardo Baranda Balaguer qui avait pris le pseudonyme de Santiago, était délà un militant actif dans les années 1910. Pendant la dictature de Primo de Rivera, il fut l’objet de poursuites et se réfugia en France. Revenu à Saragosse il fut le secrétaire du syndicat CNT de la construction et membre du Comité révolutionnaire lors du mouvement insurectionnel de décembre 1933. Santiago Baranda Balaguer a été tué par les franquistes le 8 août 1936 à Cartoja (?) avec un autre militant du syndicat de la construction, Enrique Gracia Ramos alors que les deux hommes tentaient de gagner la zone républicaine.

Son fils, José Baranda (né en 1914), également militant de la CNT, sera condamné à mort, mais parviendra à s’évader en 1945 de la prison de Saragosse puis à passer en France où il retrouva sa compagne Vicenta Ejarque Pina.


Dans la même rubrique

BARBE, Henri, Auguste

le 21 juillet 2024
par R.D.

BANSARD, Nestor (ou Hector ?)

le 5 avril 2024
par R.D.

BARRACHI, Mathieu, Giovanni [Jean]

le 17 novembre 2023
par R.D.

BARON Jules, Clément

le 17 novembre 2023
par R.D.

BARON Arthur, Joseph

le 15 novembre 2023
par R.D.