logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Mazarron (Murcie) en 1896 – mort le 5 juillet 1984
HERNANDEZ, Juan
Chaudronnier - MLE – CNT - Andalousie – Barcelone (Catalogne) – Lyon (Rhône)
Article mis en ligne le 13 novembre 2007
Dernière modification le 23 août 2010

par R.D.

Juan Hernandez a participé à de nombreuses luttes du début du 20è siècle. Lors de la grève de 1917 à Jaén où les membres du comité de grève – dont Besteiro, Largo, Saborit et Anguiano seront condamnés à mort par la monarchie – Juan Hernandez qui travaillait à La Carolina, organisa une école pour accueillir les enfanst de grèvistes, ce qui lui valu d’être licencié de son travail. Il s’installa ensuite à Barcelone où il allait travailler comme chaudronnier aux chemins de fer. En juillet 1936 c’est lui qui blindera le premier train parti pour le front d’Aragon.

Exilé en France, il a milité à la FL-CNT de Lyon où il a aussi créé et animé dans les années 1950 le groupe artistique libertaire Tierra y Libertad. Juan Hernandez est mort à Marvejols le 5 juillet 1984.


Dans la même rubrique

0 | 5

HENRIOT , Paul
le 8 avril 2019
par R.D.
HERNANDEZ PAGAN, Ginés
le 4 février 2019
par R.D.
HETTISCH, Eugène
le 3 juillet 2018
par R.D.
HERZIG, Edmond
le 17 mai 2018
par R.D. ,
Gianpiero Bottinelli
HEROUARD, Henri « BLIGNY »
le 8 septembre 2017
par R.D.