logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GOVAERTS, Egide
Né à Bruxelles le 22 janvier 1839 - Marchand de journaux - Bruxelles (Brabant)
Article mis en ligne le 29 septembre 2007
dernière modification le 8 octobre 2018

par R.D.
logo imprimer

Marchand de journaux de « 1m64, cheveux blonds roux, yeux gris », Egide Govaerts avait dès 1879 tenter selon la police « d’organiser une société secrète anarchiste ». Dans les années 1880 il allait être l’un des principaux animateurs des troubles dans le Borinage. Condamné à plusieurs reprises pour « désertion, rébellion, outrages à agent », il était également membre du Comité belge chargé de recueuillir des fonds pour les militants anarchistes torturés en Espagne.

En février 1883, il prononçait l’éloge funèbre du jeune militant français Paul Métayer tué par la bombe qu’il transportait avec Antoine Cyvoct. Le 15 juillet 1885 il était condamné par le tribunal de police pour « avoir hébergé des étrangers en séjour illégal » et lors de l’appel subissait une majoration de peine pour « injure au tribunal ». Arrêté fin juillet lors d’une manifestation lors de l’expulsion de Joseph Furet et Marie-Alphonse Montant, deux jeunes militants français, il était condamné en septembre à deux mois de prison. Selon la police française il était surnommé Le Grand.

Egide Govaerts a été le directeur ou l’éditeur responsable de plusieurs organes communistes anarchistes dont : L’Insurgé (Bruxelles, 9 numéros du 15 mars au 10 mai 1885) dont le principal rédacteur était Lucien Pemjean ; Ni Dieu ni Maître (Bruxelles, 23 numéros en deux séries de mai 1885 à mai 1886) ; La Guerre Sociale (Bruxelles, 9 numéros en deux séries du 23 novembre 1885 au 8 mars 1886) dont l’administrateur était F. Monier ; L’Interdit (Bruxelles, 1 numéro le 18 mars 1886) qui sera interdit et remplacé par L’Anarchiste (Bruxelles, 1 numéro le 28 mars 1886). En 1902 Egide Govaerts collaborait à Le Petit Anarchiste (Micheroux, 2 numéros du 5 et 19 juillet) édité par le Cercle libertaire de Micheroux (Liège) et dont le gérant était A. Kreutz.

Vers 1889 il s’installait à Molenbeek et aurait cessé ensuite de s’occuper de politique.

P.S. :

Sources : J. Moulaert « Le mouvement anarchiste en Belgique… », op. cit. // R. Bianco « Un siècle de presse… », op. cit. // Arc. Nat. F7/12504 // Arch. Bruxelles POL 209 //


Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • guerre_sociale.jpg
  • 485.9 ko / JPEG
  • ni_dieu.jpg
  • 494.7 ko / JPEG
  • l_interdit_1886.jpg
  • 99.4 ko / JPEG

Dans la même rubrique

0 | 5

GOUY-PLACIER, Victor « MARCHAND »
le 25 janvier 2017
par R.D.
GOUY, Eugène
le 7 janvier 2017
par R.D.
GOUZIEN, Alain
le 1er juillet 2016
par ps ,
Guillaume Davranche
GOULLENCOURT
le 17 février 2016
par ps
GOUBOT, Albert, Louis
le 6 janvier 2016
par ps
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10