Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

ABAD, Gabriel

El Ferrol (Galice) — Buenos Aires
Article mis en ligne le 24 juillet 2007
dernière modification le 23 juillet 2024

par Eliseo Fernandez & Dionisio Pereira, R.D.

Gabriel Abad était au milieu des années 1880 l’un des rédacteurs de l’hebdomadaire anarchiste collectiviste La Union Obrera (El Ferrol, 1885). En 1885 il émigrait en Argentine où dès son arrivée à Buenos Aires il participait aux activités des groupes anarchistes et anarcho syndicalistes sur une ligne organisationnelle. En 1888 il était à Buenos Aires le correspondant de l’hebdomadaire El Productor (Barcelone, 1887-1893) dont le directeur était Anselmo Lorenzo et participait à de nombreux meetings et réunions. En 1890 il était expulsé et passait quelques mois à Montevideo avant de revenir à Buenos Aires. Après une période de militantisme anarcho-syndicaliste très active, Gabriel Abad intégrait le Parti socialiste argentin dont il allait être l’un des premiers candidats aux élections de 1896.


Dans la même rubrique

ABBATE, Rodolfo

le 17 juillet 2024
par R.D.

ABBIATI, Gaetano

le 17 juillet 2024
par R.D.

ABBRUZZETTI, Luigi « GIGGETTO » ; « SPAGHETTO »

le 30 juin 2024
par R.D.

ACCOMASSO, Carlo

le 26 juin 2024
par R.D.

ABATE, Cosimo

le 30 octobre 2023
par R.D.