Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BIGONGIALI, Guido
Né le 33 mai 1888 à Pise - Journalier – Italie – Marseille (Bouche-du-Rhône)
Article mis en ligne le 29 novembre 2023
dernière modification le 14 décembre 2023

par R.D.

Au début des années 1910 Guido Bigongiali, fils de feu Fernandino et de feue Bardina Barsotti, avait été fiché comme anarchiste et antimilitariste à Marseille où il travaillait comme journalier sur les quais. Il était alors l’un des plus actifs militants du groupe anarchiste communiste Pietro Gori qui se réunissait au bar Nerucci, 6 rue Jobin. Il souscrivait à la plupart des journaux anarchistes publiés dans la péninsule.

Suite à des désaccords le groupe avait cessé de fonctionner en 1913. Vers le mois de mai un appel – signé par Bigongiali, Arturo Rovini, Emilio Caselli, Giovanni Franconi, Raffaello Nerucci, Vincenzo Paoletti, Tranquilo Rovai et Ferrucio Casini entre autres, invitait les militants de Marseille à se réunir le 18 mai au bar Magallione à Saint Louis en vue de reconstituer un groupe et de créer un théâtre social.

En juillet 1914 il avait été maintenu au Carnet B où il avait été inscrit et dont il fut radié en mars 1922.


Dans la même rubrique