Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site

SEVERIN, Théophile, Jules

Né à Saint-Dizier le 5 avril 1873 — Ouvrier boulanger ; marchand forain — Saint-Dizier (Haute-Marne) — Marne — Guyane
Article mis en ligne le 28 octobre 2022
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

Théophile Severin avait été fiché comme anarchiste sans domicile fixe au milieu des années 1890. Suite à une crise de delirium tremens et de menaces contre sa famille il avait été interné dans un sile d’aliénés à Saint-Dizier dont il avait été libéré en septembre 1898 et avait dit partir pour Le Havre dans l’intention de s’emabarquer pour l’Argentine ou l’Algérie.
Le 12 janvier 1900 il avait été arrêté à Epernay pour inftaction à la police des chemins de fer, écroué à la maison d’arrêt puis condamné le 17 à 50 francs d’amende pour « vagabondage ». A sa libération il avaitt déclaré partir à Marseille. Il avait été arrété début avril 1900 à Saint-Dizier suite à des menaces envers sa famille riche qui l’aurait dénoncé.

De 1889 à 1900 il fut l’objet dans diverses régions de France (Besançon, Chalon, Marseille, Nimes, Bordeaux. etc) de plus d’une vingtaine de condamnations à des peines de prison et amendes pour « vols, vagabondage, mendicité, coups, infraction à la police des chemins de fer… ». > Il fut par la suite condamné en juillet 1900 à Nancy à 6 mois de prison et à la rélégation au bagne où le 11 mai 1901 il était condamné par le tribunal de Maroni à 8 jours pour tentative d’évasion


Dans la même rubrique

SERON, Auguste

le 20 mai 2024
par R.D.

SETUE, Miguel

le 25 décembre 2023
par R.D.

SERVIN, Louis

le 25 décembre 2023
par R.D.

SERRET BRUGUERA Jean [Juan]

le 25 décembre 2023
par R.D.

SERROCHE MARTINEZ, Juan

le 4 décembre 2022
par R.D.