Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
PETRUCCIANI, René “MEILLE”
Né le 25 août 1948 à Toulon (Var) - Ouvrier du bâtiment – FA – CIRA - Toulon (Var) – Chelles (Seine-et-Marne)
Article mis en ligne le 14 décembre 2021
dernière modification le 7 septembre 2023

par Hugues Lenoir, R.D.

René Pétruciani était le fils de Pétrucciani Carmine né à Toulon en 1916 mort en 2000 qui était comptable et de Vinciguerra Leria née à Ficaja (Corse) en 1918 morte en 2001qui éleva leurs six enfants. Ses parents furent sans engagement politique. Par contre sa soeur aînée fut adhérente au Parti communiste et l’un de ses frères, ouvrier de l’arsenal, fut adhérent à la CGT.

René Petruciani vécu avec France Guillaume employée du conseil général du Var et qui fit partie des mêmes groupes anarchiste que lui. Ils eurent une fille Sandra qui milita un temps au groupe FA Morbak de Noisy-le-Grand en 2006.

Son parcours scolaire fut bref, il n’obtint que le CEP mais précise-t-il avec « mention ». Il commença à travailler à seize ans en avril 1964 comme apprenti imprimeur pendant un an, puis à dix-sept ans, électricien ; à deux-huit ans, peintre en bâtiment. Enfin, boiseur-coffreur en maçonnerie le plus souvent en intérim de 19 ans à 63 la plupart du temps à Toulon. Il connut un petit intermède 1982 à 1985, durant lequel il fit des petits boulots au noir en région parisienne et de 1985 à 1990 comme homme d’entretien dans un foyer éducatif de l’association Jean Cotxet à Villiers/Marne (Val-de-Marne) avant son retour à Toulon.

Pas d’influence décisive sur son parcours militant hormis peut-être Robert Vitton, poète Toulonnais et ami d’enfance. En 1977, il adhéra au groupe ’’région toulonnaise’’ avec Bruno Nappi*, Gérard Blain et d’autres ; puis de 1982 à 1990 au groupe Sacco et Vanzetti à Chelles (77). De retour à Toulon, il rejoignit de 1990 à 2005 le groupe Nada de la FA. Enfin, il milita au CIRA de Marseille où il retrouva Gilbert Roth* qu’il avait connu à Paris. En matière d’activités militantes, il était avec sa compagne dans toutes les actions du groupe de Chelles, manifestations à Paris, diffusions de tracts, ventes du Monde libertaire sur le marché le dimanche, collages etc.

René Petrucciani était également l’auteur de nombreuses poésies qu’il mit en musique et interpréta sous le nom de Meille lors de nombreux galas et fêtes libertaores des années 1980.

En 1988 lors de vacances chez des copains de Pologne, le Secrétaire des relations extérieures de la FA Crapaud (Alain Duthilleul), les mandata pour faire des propositions d’aide de la part de la FA aux anarchistes Polonais car il se tenait cet été là, un grand rassemblement international à Stettin, pas très loin de Gdansk. L’année suivante, à la mort du tyran Roumain, le groupe de Chelles organisa une quête au sein de la FA pour récolter des livres, des habits et du fric pour acheter des médicaments et amener le tout à Bucarest, ce qu’ils firent avec Didier Roy de Chelles et un copain sympathisant, Benoît. Voyages militants dont ils firent le récit à leur retour sur les ondes de Radio libertaire.

De retour à Toulon, exceptés les habituels collages et manifestations, il redevint le chanteur des fêtes libertaires qu’il était encore en 2016. Il participa aux travaux de remise en état du nouveau local du CIRA de Marseille et participa en 2015 à la fête du livre anarchiste de Marseille, la FLAM.


Dans la même rubrique

PICHON, Dorante
le 12 février 2024
par R.D.
PEYRONNET
le 2 février 2024
par R.D.
PEZZICA, Dante
le 20 octobre 2023
par R.D.
PEZZICA, Emma
le 20 septembre 2023
par R.D.
PIANTA, Alfredo
le 10 septembre 2023
par R.D.