Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BOUVIAT, Maurice

Né vers 1887 — mort au printemps 1927 — Paris
Article mis en ligne le 27 août 2021
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

En 1907 Maurice Bouviat participait aux réunions du groupe des III et IVe arrondissemnts. En juillet 1907 il acait accusé le compagnon Paris d’avoir pris la soucription dont il était l’auteur pour rééditer la brochure La Crosse en l’air et avait fait publier l’information dans Le Libertaire. Il fut arêté à cette époque pour activité antimilitariste avant d’être remis en liberté provisoire vers septembre. Il avait été poursuivi les 30 et 31 décembre 1907 avec 17 autres camardes dnt Henriette Roussl (voir ce nom) pour diffusion d’un tract ou d’n anifeste antimilitariste. Il fut condamné à 1 an de prisonet 100 francs d’amende.
Il fut avant la guerre un actif propagandiste anarcho-syndicaliste et collabora à La Guerre sociale.

Le Libertaire (11 mars 1927) annoçait son décès après « une cruelle maladie … Tempérament ardent, généreux, il était toujours à la pointe de la mêlée » Il laissait une veuve et deux orphelins.


Dans la même rubrique