logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
FEDERN, Hans « Capitaine Jean »
Né le 16 octobre 1917 à Berlin – tué en août 1944 - Allemagne – Espagne - Lyon (Rhône)
Article mis en ligne le 20 mai 2018

par R.D.

Hans Federn était l’un des fils de la militante anarcho-syndicaliste Etta Federn et de Max Kimsse. Lors de la montée au pouvoir des nazis, il avait émigré en 1932 avec sa mère en Espagne où , suite au coup d’état franquiste il s’enrôla dans les milices.
Passé en France lors de la Retirada, il fut interné dans divers camps et au moment de la déclaration de guerre s’engagea dans la Légion étrangère en Afrique du nord. Après sa démobilisation, il retourna en France où pendant l’occupation il participa à la Résistance à Lyon sous le nom de Capitaine Jean ou/et de Jean Portal. Hans Federn a été tué lors des combats pour la Libération, en août 1944 à Chavarinnes (Isère), semble-t-il alors qu’il assurait en moto une liaison avec le maquis.


Dans la même rubrique

0 | 5

FEDI, Cherubino, Ettore
le 5 juillet 2019
par R.D.
FEISSOLLE, Léonce
le 12 mars 2019
par R.D.
FEDERLI, Henry
le 6 septembre 2018
par R.D.
FEDERN, Etta [Marietta dite]
le 20 mai 2018
par R.D. ,
Nick Heath
FENOT, Edouard, Alexandre
le 12 mai 2016
par ps