Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site

BEBIN, Julien

Paris
Article mis en ligne le 3 mars 2017
dernière modification le 11 juillet 2024

par Guillaume Davranche, R.D.

Julien Bebin était en 1886-87 membre de la Ligue des antipatriotes (voir Tortelier). Il fut l’un des orateurs du grand meeting tenu par la Ligue le 18 septembre 1887 à la salle Favié à Paris, aux cotés de Tennevin, Louicle, Prolo, Gouzien, Edouard Devertus et Georges Brunet. Il demeurait semble-t-il 53 rue de la Goutte d’Or.

Le 18 août 1888, lors d’un meeting organisé salle Pétrelle par le comité de vigilance possibiliste du XVIIIe arrondissement, où plusieurs conseillers municipaux avaient critiqué le concept de "grève générale" et avaient expliqué l’insuccès de la grève des ouvriers terrassiers par l’intervention des éléments révolutionnaires, Bébin avait pris la parole pour faire l’éloge de la violence, avait attribué à leur attitude pacifique la défaite des terrassiers qui “auraient dû se rappeler comment les grévistes de Decazeville s’étaient débarrassé de Watrin”.

Au début des années 1890, il passa au catholicisme conservateur. Dans De la Commune à l’anarchie, Malato écrivait de lui : « Profitant des tendances ultra-idéalistes d’un grand nombre d’anarchistes, les séculaires ennemis de tout affranchissement, masqués en socialistes chrétiens, cherchaient à nous attirer à eux. Ils n’attirèrent guère que Gouzien et un pauvre diable sans aucune valeur, du nom de Bebin. »

Il s’agit vraisemblablement de J. Bebin qui fin avril 1890 avait remplacé Weil à la gérance du Père Peinard et fut arrêté à la veille du 1er mai avec Gegout et Malato. Il fut à son tour remplacé en mai par Faugoux.


Dans la même rubrique

BELLONI Ersilio "Leone DAIA" ; « ARMANDO »

le 19 juillet 2024
par R.D.

BELLON, Joseph, Alexandre

le 19 juin 2024
par R.D.

BELLER, Emile

le 14 avril 2024
par R.D.

BENAIGES, Alejandro

le 3 janvier 2024
par R.D.

BECERRA, Antonio

le 3 janvier 2024
par R.D.