Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Lyon le 19 novembre 1875

DURAFOUR, Étienne, Louis “DURACUIRE

Employé de commerce — Lyon (Rhône)
Article mis en ligne le 22 mars 2007
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

Fils d’un négociant en métaux, Étienne Durafour, qui était atteint d’une grave maladie de la vision, fréquentait les milieux anarchistes dans les années 1890. Membre du Cercle Bohême, il composa sous le pseudonyme de Duracuire plusieurs chansons et poésies dont “La profession de foi publiée dans Le Libertaire du 30 juillet 1897. Rayé une première fois, suite à une démarche de son père, de la liste des anarchistes à surveiller, il y était réinscrit puis rayé définitivement en février 1898.


Dans la même rubrique

DURRUTI DIAZ

le 3 mai 2024
par R.D.

DUVERNET, Georges

le 24 avril 2024
par R.D.

DUMAS, Valentin

le 22 avril 2024
par R.D.

DUQUE SUERTAGARAY

le 15 avril 2024
par R.D.

DURBECK, Charles, Ernest

le 31 mars 2024
par R.D. ,
Dominique Petit