Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BORRAS CASCAROSA, Cesareo

Né le 24 février 1918 à Monegrillo (Saragosse) — mort le 20 août 1997 — MLE — CNT — Aragon — Ariège
Article mis en ligne le 2 octobre 2015
dernière modification le 12 juillet 2024

par ps

Frère cadet de José, Cesareo Borras (parfois orthographié Borraz) Cascarosa s’était enrôlé comme lui dans la Colonne Durruti où il était membre d’un groupe de transmissions. Après la répression stalinienne du printemps 1937, il fut soldat dans la 119e Brigade Mixte de la 26e Division (Colonne Durruti). Passé en France avec la Brigade lors de la Retirada, il fut interné aux camps du Vernet puis de Septfonds. I fut par la suite envoyé avec son frère comme ouvrier agricole dans la région de Chateaudun et Contres. Puis, après la percée allemande de juin 1940 et l’Occupation, il alla, toujours avec son frère, à Bordeaux, puis à Toulouse et à Mirepoix où i participa sans doute à la réorganisation de la CNT.

Après la Libération il fit partie toujours avec son frère d’une coopérative du bâtiment en Ariège. Dans les années 1980-1990 il collabora au Boletin Amicale 26 Division (Toulouse) dont son frère était le responsable.

Cesareo Borras Carascosa est décédé à Toulouse le 20 août 1997.


Dans la même rubrique