logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GARGALLO EDO, Federico
Né à Alcala de Selva (Teruel) le 17 juillet 1906 – mort le 22 août 1996 - MLE – CNT – Barcelone (Catalogne) – Bordeaux (Gironde)
Article mis en ligne le 11 mai 2015

par ps

Federico Gargallo Edo avait émigré encore enfant avec sa famille en Catalogne (Tortosa et Barcelone) puis en France avant de revenir en 1918 à Barcelone où son père décédait peu après ce qui l’obligeât à commencer à travailler dès l’âge de 12 ans.

Dès le début des années 1920 il entrait en contact avec le mouvement libertaire et la CNT. Lors de la dictature de Primo de Rivera en 1923, il s’exilait en France à Cenon (Bordeaux) où il allait exercer divers métiers (vendangeur, docker, charpentier) et militer dans le mouvement libertaire. A l’été 1936 il revenait en Espagne par Puigcerda pour y participer à la révolution, s’intégrait aux milices de défense locale et à une Collectivité charbonnière à Das. En 1938, suite à des affrontements avec les staliniens, il retournait à Bordeaux avec sa compagne Trinidad qui était enceinte.

Après la Libération il participa dans les années 1940 à la coopérative du bâtiment montée par les compagnons à Bordeaux puis à la Colonie d’Aymare.

Membre de la FL-CNT de Bordeaux, Federico Gargallo Edo est décédé à Cambo les Bains le 22 août 1996.

Œuvre : - La Raison douloureuse (Ed. FAL, 1999).


Dans la même rubrique

0 | 5

GASA JAUMONT, Cosme
le 17 mars 2019
par R.D.
GASCHET
le 12 décembre 2018
par R.D.
GASCON MOLINA, José
le 29 avril 2018
par R.D.
GASTALDETTI, Eugène
le 24 janvier 2018
par R.D.
GARRETA, José
le 9 septembre 2016
par ps