Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BARBIERI, Mario

Né vers 1956 — mort le 1er septembre 1992 — FAI — Carrare (Toscane)
Article mis en ligne le 2 novembre 2014
dernière modification le 12 juillet 2024

par ps

C’est au début des années 1970 que Mario Barbieri s’était intégré au groupe de jeunesse anarchiste de Gragnana (Carrare) où il participa à toutes les initiatives de l’époque : manifestations, fêtes de soutien à Umanità nova, fondation de l’imprimerie et de la coopérative. A la fin des années 1970 il cessait tout militantisme, tombait dans la marginalité et la drogue. Après plusieurs cures de désintoxication et l’aide de compagnons et parents, il parvenait à décrocher de l’héroïne mais décédait peu après le 1er septembre 1992 à l’hôpital de Carrare.


Dans la même rubrique

BARBE, Henri, Auguste

le 21 juillet 2024
par R.D.

BANSARD, Nestor (ou Hector ?)

le 5 avril 2024
par R.D.

BARRACHI, Mathieu, Giovanni [Jean]

le 17 novembre 2023
par R.D.

BARON Jules, Clément

le 17 novembre 2023
par R.D.

BARON Arthur, Joseph

le 15 novembre 2023
par R.D.