Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

GENTIL

Ouvrier ardoisier — FCA — Trélazé (Maine-et-Loire) — Paris
Article mis en ligne le 21 janvier 2014
dernière modification le 12 juillet 2024

par ps

Gentil avait d’abord milité à Trélazé avant de gagner Paris où il fit partie dans les années 1910 du groupe Les originaires de l’Anjou adhérent à la Fédération communiste anarchiste. Il semblait retourner les étés à Trélazé pour travailler dans les ardoisières. En 1911, lors de la grève des ouvriers ardoisiers, il fut à l’origine avec notamment les frères Chandelle, d’une collecte de fonds à Paris en soutien aux grévistes.

Il pourrait y avoir identité avec Pierre Le Gentil, né à Angers le 14 décembre 1874, qui figurait sur les listes d’anarchistes du Maine-et-Loire.


Dans la même rubrique

GERVAS, Emilio

le 14 juillet 2024
par R.D.

GERVAISE, Paulin

le 29 mars 2024
par R.D.

GEMIGNANI, Manrico

le 13 septembre 2023
par R.D.

GERVASONI, Patrick

le 21 août 2023
par R.D.

GERVASIO

le 21 août 2023
par R.D.