logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
MAHE, Serge
Né en 1931 à Penhoët (Loire Atlantique) – mort le 6 novembre 2012 - Instituteur – CIRA – UAS – CGT FO - – Nantes (Loire Atlantique)
Article mis en ligne le 18 mars 2013
dernière modification le 26 juin 2013

par ps
logo imprimer
Serge Mahé

Instituteur laïque et anarchiste, Serge Mahé , qui était membre du groupe Fernand Pelloutier de Nantes, avait contribué au début des années 1960 à la création avec notamment Alexandre Hébert et Jo Salamero du bulletin L’Anarcho-syndicalste (Nantes) dont il fut le principal rédacteur depuis le premier numéro publié le 14 janvier 1961 jusqu’au départ de ses principaux fondateurs, où le bulletin prit en décembre 1973 le titre de L’Anarcho .

De 1962 à 1970 il fut militant de l’Union des anarcho-syndicalistes (UAS) qui regroupait essentiellement des militants de la CGT-FO dont il était militant du syndicat de l’enseignement, et collabora notamment au Monde libertaire.

Après la dissolution en 1970 de l’UAS et l’échec d’un nouveau regroupement, l’Alliance syndicaliste révolutionnaire et anarcho-syndicaliste (ASRAS), le groupe Pelloutier publia le bulletin Anarcho-syndicalisme (Nantes, mai 1972-avril 1974, 9 numéros) avant de reconstituer l’UAS et de reprendre le titre L’Anarcho-syndicaliste (Nantes, octobre 1975- en cours) dont Serge Mahé fut l’administrateur avec A. Hébert et Claude Rouyer. Cette nouvelle UAS et son bulletin étaient alors notoirement influencés par les thèses trotskistes lambertistes de l’Orgaisation communiste internationaliste (OCI) puis du Parti des travailleurs.

De février 1988 à décembre 2003, il fut l’éditeur de La Lettre anarchiste 30 numéros sur divers thèmes (Boycott des urnes, Les pourceaux d’Epicure, Les Urnes ou la rue, L’imposture pédagogique, etc..) et avait été en 1992 le fondateur d’un éphémère l’Alliance des syndicalistes anarchistes. En 2000 il avait participé à la rédaction de l’ouvrage Des anarchistes dans la lutte des classes publié par l’UAS. Il fut également en 2004 l’un des signataires avec notamment Hébert et Marc Prévotel de l’Appel aux laïques pour la défense et la promotion de la loi de 1905 dont il avait été le rédacteur .

Membre depuis de nombreuses années du CIRA de Marseille, Serge Mahé est décédé le 6 novembre 2012.

Œuvre : - Propriété et mondialisation (L’Harmattan, 1999) ; - Le parfum de l’églantine, nouvelles (Ed. du Petit Véhicule, 2002) ; - La contre-révolution permanente ( Recueil en partie des lettres anarchistes, Ed. du Petit Véhicule, 2005) ; -Une saison en Acratie ( texte interne, 2012)

P.S. :

Sources : Site internet de l’UD-FO de Loire Atlantique // Communiqué du CIRA, Marseille, mars 2013// Notes de G. Rivalin, juin 2013//


Dans la même rubrique

Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10