logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BAUDY, Marius, Antoine, Joseph
Né à Grospierre (Ardèche) le 18 octobre 1875 – mort le 2 janvier 1912 - Ouvrier sculpteur - France – Guyane
Article mis en ligne le 12 janvier 2013
dernière modification le 21 octobre 2013

par ps
logo imprimer

Marius Baudry, qui était orphelin de père, était lié au groupe de cambrioleurs Les travailleurs de la nuit d’Alexandre Jacob. Arrêté le 22 septembre 1902 et jugé à Amiens en mars 1905, il justifia ses cambriolages par « le droit à l’existence  » dans la déclaration Pourquoi j’ai cambriolé parue dans le journal Germinal. (n°12). Condamné en appel à Laon le 1er octobre 1905 à 7 ans de réclusion, assortie de la réclusion en Guyane, il embarqua pour la Guyane le 23 décembre 1909 après avoir été déclaré «  apte à tous travaux dans toutes conditions d’habitat  ». Marius Baudy est décédé d’épuisement physique le 2 janvier 1912 à Saint Laurent du Maroni.

P.S. :

Sources : Arc.Nat. BB18 2261 A dossier 2069A03 & BB24 1012 dossier 2818S05 – Arch. Outre mer H896, H3678/10190 – Appo EA/89 – AD Somme 99M13/2 – A. Jacob « Ecrits (Insomniaque, 2004) – Jean Marc Delpech « Parcours et réseaux d’un anarchiste : Alexandre Marius Jacob 1879-1954 (Thèse de doctorat, Université de nancy II, 2006) – Valérie Portet « Leds anarchistes dans les bagnes de Guyane de 1887 à 1914 (Mémoire maîtrise, Université de Paris X, 1995) = Notice de J.-M. Delpech //


Dans la même rubrique

Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10